Le dernier souffle (trilogie)

Fiona McIntosh, 2003

lederniersouffle.png

Aujourd’hui je te parle d’une trilogie fantasy que j’ai adoré : Le Dernier Souffle de Fiona McIntosh. C’était la première fois que je lisais cette auteure, et je les ai dévorés (avec quelques petites réserves par-ci par-là, on va en parler).

Le début du premier tome est banal à mourir, avec un cadre ultra typique du genre fantasy : on a un héros, Wyl Thirsk, et un méchant, le prince Célimus. Le papa de Célimus, le roi donc, est un gentil, il est très copain avec le papa de Wyl (le commandant de l’armée du roi), alors que leurs deux fils se détestent (puisque  Célimus est un méchant, hein, faut suivre) mais évidemment le papa de Wyl va mourir, en faisant promettre au roi de bien s’occuper de son fiston et de le former pour qu’il devienne commandant de l’armée à son tour. Et bien évidemment (bis), le roi meurt quelques années plus tard, et on se retrouve donc avec Wyl en commandant de la garde, et Célimus en roi, et les deux qui se détestent toujours autant. Conséquence logique : Célimus va tout faire pour envoyer Wyl en mission-suicide. Jusque-là, rien de foufou, rien de bien original.

Mais là, Fiona a LA grande idée. J’ai tellement envie de t’en parler, mais je ne me le permettrai pas parce que ça casserait tout le plaisir du premier tome (voire des trois). Sache juste que c’était vraiment la chose à faire pour rendre cette histoire intéressante, et qu’elle a eu un éclair de génie. Et qu’à partir de là tu risques fort de te laisser prendre et de ne plus t’arrêter : personnellement, on m’avait prêté le tome 1, et en arrivant au bout j’ai refusé d’attendre et je suis allée les acheter les trois illico.

Par ailleurs, c’est assez chargé au niveau émotionnel : je ne connaissais pas encore Game of Thrones à l’époque, j’avais l’habitude qu’en général les personnages survivent hein, eh bien j’ai été un peu secouée. Sans spoil (et sans exagération), il y a quand même un moment où : fin de chapitre tout le monde va bien, début du chapitre suivant tout le monde est mort (et pas de vieillesse, plutôt de manière douloureuse…). Et cette fameuse bonne idée crée des situations terribles (tu risques aussi de ressentir beaucoup de frustration et une certaine envie de hurler sur les personnages, parce que tu en sais beaucoup plus qu’eux), de quiproquos et de règlements de compte, c’est un vrai régal.

Le petit bémol, parce qu’il y en a un selon moi, c’est la fin. Sans en dire trop, j’ai eu la même impression que si Disney rachetait les droits de Game of Thrones et s’occupait de la dernière saison, et les gens feraient la paix et ressusciteraient et seraient heureux. Alors évidemment, j’aurais assez mal supporté qu’on me propose une fin triste, après tous les drames que j’avais vécu avec les personnages, mais je ne demandais pas la fontaine arc-en-ciel et les feux d’artifice non plus, parce que ça m’a un peu donné l’impression que j’avais changé de livre sans m’en rendre compte. C’est un peu maladroit donc, mais ça part d’une bonne intention et de toute façon, l’intérêt de cette saga ne s’arrête pas aux dernières pages du troisième tome donc je ferme les yeux.

Un deuxième bémol qui m’attriste un peu plus par contre, c’est que la qualité de ses romans est inégale. J’ai lu un peu plus tard sa trilogie Percheron, qu’elle a écrite juste après Le Dernier Souffle, et là c’est ce que je craignais : pas d’idée de génie (en même temps, on ne peut pas complètement lui en vouloir), mais du coup l’histoire tombe un peu à plat, le rythme est plus lent et le tout est plutôt commun. Par contre, j’ai commencé tout récemment une autre trilogie, Valisar, et celle-là me semble plus prometteuse. Je n’ai lu qu’un tome, je te tiendrai au courant quand j’aurai une vue d’ensemble. Mais je pense en tous les cas qu’il sera difficile de réécrire une histoire à la hauteur du Dernier Souffle, et si elle n’y parvient pas je ne lui en voudrai pas, c’est déjà un très beau voyage qu’elle nous a proposé.

Un peu de musique épique pour accompagner tout ça ? Allez. J’aurais pu partir sur du Seigneur des Anneaux, je préfère te proposer quelque chose d’un poil moins connu. Je suis en admiration devant l’univers musical de Clint Mansell, le poto de Darren Aronofsky qui fait la musique de tous ses films (mais oui tu connais, c’est lui qui a composé « Lux Aeterna » dans Requiem for a Dream). Sa meilleure BO de tous les temps, c’est celle du film The Fountain (que je te recommande chaudement, vraiment vraiment !) et l’apothéose pour moi c’est « Death is the Road to Awe », alors ne me remercie pas, c’est tout naturel, et profite bien.

Publicités

20 commentaires sur “Le dernier souffle (trilogie)

Ajouter un commentaire

  1. Je connaissais de nom mais ton avis donne envie. Il me semble que j’ai un roman de l’auteur dans ma bibli, ça me dit quelque chose, faut que je regarde (oui c’est aussi la bibli de mes soeurs donc je connais pas forcément tout ^^)
    Bises
    Kin

    Aimé par 1 personne

    1. Alors j’espère que c’est le Dernier Souffle ! 🙂 Ce serait dommage de commencer par un autre je pense (et en même temps, une fois qu’on a lu celui-là on est déçu des autres… alors finalement je ne sais pas trop ce qui est le mieux ! En tout cas celui-là est vraiment bien 🙂 ) Tiens-moi au courant si tu le lis en tout cas ! 🙂

      Aimé par 1 personne

    1. Elles sont belles hein ! 🙂 oh superficiel je ne sais pas, ça fait quand même partie de l’objet-livre et forcément c’est ce qui attire l’oeil en premier dans une librairie 🙂

      J'aime

  2. J’ai lu cette trilogie il y a quelques années, à l’époque où j’étais encore lycéenne/étudiante sans budget pour les bouquins – du coup je l’ai lue en entier debout dans les rayons de mon espace culturel (enfin, en entier… techniquement, j’ai été obligée de faire l’impasse sur la toute fin du tome 1 parce que quelqu’un l’a acheté avant que je l’aie terminé XD). J’ai adoré. Par contre, je n’ai jamais osé lire Valisar, parce que j’ai lu je ne sais plus où que c’était encore plus sombre que Le Dernier Souffle, et bon, j’étais un peu à la limite de ce que je peux supporter en ambiance sombre…

    Aimé par 1 personne

          1. Oui, vu ce que j’ai pu reconstituer des évènements en lisant le début du 2, j’imagine que ça devait donner très envie de poursuivre tout de suite ^^ (après, il ne m’a pas manqué grand chose, peut-être un ou deux chapitres ; j’ai assez vite raccroché les wagons)

            Aimé par 1 personne

  3. Pour avoir lu toutes ses séries, je peux t’affirmer que celle du Dernier souffle est vraiment la meilleure, enfin selon moi ! Du coup, j’ai eu un peu de mal à apprécier les autres, par la suite :s

    Percheron, j’ai trouvé que ça partait légèrement en cacahuète, surtout sur la fin :s. Valisar, j’aimais beaucoup (je suis une grande fan des ambiances sombres), mais la fin… Juste pas possible LOL !

    Cela dit, pour avoir rencontré l’auteure à T&L, la série qu’elle préfère c’est Valisar. Alors que je vois partout que Le Dernier souffle a plus de succès ^^

    Aimé par 1 personne

    1. Je te rejoins totalement ! Et c’est un peu « dommage » que l’auteure semble préférer Valisar, parce que du coup les chances de retrouver une saga de la trempe du Dernier Souffle sont bien maigres… :/ Percheron j’ai vraiment trouvé que ça stagnait ! J’attendais LA bonne idée qui allait donner du peps, et elle n’est jamais venue ><

      Aimé par 1 personne

Donne-moi ton avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :