[Aparté] Les plus belles bibliothèques de mes voyages

Je rentre tout juste d’un petit séjour à Bruges, raison pour laquelle j’ai été moins présente ces derniers jours. Je suis toujours à fond dans ma lecture de Ca de Stephen King, ça avance tranquillement, et en attendant, cette ambiance vacancière m’a donné envie de te faire un petit best-of des six plus belles bibliothèques ou librairies que j’ai eu la chance de visiter jusqu’ici. Je ne dois pas être la seule par ici à guetter les bibliothèques insolites dans chaque ville où je vais, et si je n’en ai pas déniché à Bruges, j’ai eu d’autres occasions d’avoir de très belles surprises. De quoi te donner des envies de voyages, je l’espère !

Porto : Librairie « Lello »

J’ai déjà parlé de cette librairie dans mon article consacré à Pickwick Papers, que j’ai acheté là-bas (j’ai aussi craqué pour du Oscar Wilde, pour Wuthering Heights, Emma et Jane Eyre). Elle est minuscule, mais bourrée de charme ! Mes photos ne lui rendaient pas vraiment hommage, mais j’ai déniché une vision 360° de l’intérieur de la librairie, je trouve ça vraiment chouette. La seule chose qui me dérangeait au départ, c’est que l’entrée est payante. Mais au final, le prix du billet se transforme en bon pour un achat de livres, donc ça permet surtout de faire le tri entre les simples touristes et les clients, et vu la taille de l’endroit c’est probablement une bonne idée pour maîtriser le flux de visiteurs et garder sa fonction première de librairie. Un endroit plutôt magique (qui aurait inspiré une certaine madame Rowling, selon les rumeurs) !

Vienne : Bibliothèque nationale d’Autriche

C’est de cet endroit somptueux que je tiens la photo de ma bannière (en attendant d’en avoir une toute belle et plus graphique). C’était difficile de prendre de belles photos de la salle d’apparat en entier, du coup j’ai piqué la dernière image ici pour que tu te fasses une idée. C’est l’ancienne bibliothèque de la cour, donc forcément on ne lésine pas sur les fioritures et l’étalage des richesses. Très beau à voir, dommage qu’il n’y ait pas de tables pour y rester quelques heures…

Québec : Bibliothèque de Morrin

Une vraie bibliothèque cette fois, toujours en service depuis 1868 ! Elle n’est pas immense, mais le côté « murs de livres » et ce petit balcon me font rêver. L’atmosphère est chaleureuse et ils ont une collection de livres anglais tout à fait louable. Si j’habitais à Québec, j’y passerais probablement mes journées.

Venise : librairie « Acqua Alta »

On change de style du tout au tout, bienvenue dans un joyeux bordel organisé ! Tous les livres sont en vrac, les chats dorment dans les rayons, on trouve tout un tas d’objets insolites comme une gondole ou un kayak qui servent de présentoir, et sur la petite terrasse on peut même grimper sur un escalier en livres pour admirer la vue du canal. Chaque achat se transforme donc en fouilles archéologiques, certains livres sont à plusieurs mètres de hauteur, ça peut stresser les plus maniaques mais ça a un côté très ludique (et puis les livres sont quand même triés par catégorie, sinon ce serait impossible de trouver quoique ce soit) ! J’y ai déniché L’isola del giorno prima d’Umberto Eco, qui est toujours dans ma pile.

Inverness : librairie « Leaky’s secondhand bookshop »

Je ne recommande pas forcément la ville d’Inverness, qui était un peu le flop de mon voyage en Ecosse, mais c’est un bon point de départ pour parcourir les Highlands, et sa librairie de seconde main vaut le détour. On a de nouveau des murs de livres, bien plus imposants qu’à Québec, et le fait que tous les livres soient déjà un peu usés et rangés selon un ordre approximatif rajoute une bonne dose de charme à l’ensemble. Et puis, j’adore fouiller et parcourir méthodiquement toutes les étagères à la recherche d’un titre qui me parle, du coup c’était un peu le paradis. C’est là-bas que j’ai acheté A quiet belief in angels, mais j’aurais pu repartir avec la moitié de la librairie si je ne devais pas reprendre l’avion.

Dublin : Bibliothèque du Trinity College

Si je ne devais garder qu’un endroit parmi tous ceux-là, ce serait sans hésiter la Long Room du Trinity College de Dublin. Déjà parce que j’adore cette ville, mais surtout parce que cette pièce est le paradis de tout amateur de livres : je n’ai pas trouvé la hauteur de la salle, mais tu peux te faire une idée avec la photo (qui vient de wikipedia, je n’ai pas retrouvé les miennes malheureusement), ces étagères sont immenses (et font beaucoup penser à la bibliothèque de La Belle et la Bête, bien évidemment). J’ai aussi trouvé une vue à 360° pour celle-ci, mais il faut absolument que tu y ailles un jour si tu veux mesurer réellement l’ampleur de cette salle. Ca vaut le coup !

Publicités

44 commentaires sur “[Aparté] Les plus belles bibliothèques de mes voyages

Ajouter un commentaire

  1. Ca fait rêver ! Surtout les chats pris en photo par contre cette librairie là me fait un peu stresser, elle m’a l’air un peu oppressante quand c’est trop en bordel comme ça. La première est magnifique !

    J'aime

    1. Ca ne m’étonne pas pour celle de Venise 😉 C’est un endroit assez fascinant, mais vraiment surchargé 😛
      N’est-ce pas !! J’ai vraiment regretté de ne pas comprendre le portugais parce que j’aurais passé des heures à choisir des livres 🙂

      J'aime

    1. Si tu trouves le moyen, je veux bien faire une coloc 😀
      (Le plus simple ce sera probablement dans celle de Venise, ils nous remarqueront même pas dans tout ce bazar… Après c’est pas forcément celle qui a le plus de panache 😉 )

      Aimé par 1 personne

  2. La librairie vénitienne a l’air merveilleuse ! J’adorerais m’y perdre ! Je connais celle de Porto qui a un charme fou ! Par contre, j’ai raté celle d’Inverness. En voilà une bonne excuse pour retourner en Ecosse 😀

    Aimé par 1 personne

    1. Enfin quelqu’un qui ne s’offusque pas du bazar 😛 ça fait vraiment caverne d’Ali baba !
      Il y a toujours de bonnes raisons d’aller en Écosse 😉 mais inverness, vraiment ça manque de charme… je sauve juste la librairie et un petit café qui sert de super petit-dejeuners et qui fait aussi atelier de réparation de vélo (j’ai plus le nom, bike quelque chose) 😛

      Aimé par 1 personne

          1. Ah moi c’était à Inverness, j’ai vu toutes les stars locales 😛 (dont Brad, la 20aine, qui soulève les grosses pierres lourdes devant son fan-club de nanas hystériques… de l’or en barres :D)

            Aimé par 1 personne

    1. Je suis tellement, tellement d’accord avec toi 😀 la seule tristesse, c’est que l’acces est payant, du coup même si j’habitais à Dublin je pourrais probablement pas y aller tous les jours… (à moins de me cacher sous un banc et de prier pour qu’ils ne me retrouvent plus jamais)

      J'aime

  3. Super article ! Ça donne envie, ça fait voyager ! Tout ce que j’aime ! En février je suis allée au Japon et j’ai pu visiter la Tokyo Toritsu Tama Library va voir les images sur le net. Elle se situe dans une grande université, elle est ultra-spacieuse et moderne ça vaut vraiment le coup d’oeil même si c’est le total contraire des bibliothèques que tu as présenté ! Bisou ❤

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup Joanne 🙂 Whaou, ça a l’air immense ! Et effectivement, un tout autre style mais ça a l’air super apaisant comme endroit, c’est aussi le but d’une bibliothèque 🙂 Il y a encore tellement d’endroits à voir, ah là là…
      Des bisous !

      J'aime

Donne-moi ton avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :