Le Nom du Vent

 Patrick Rothfuss, 2007

D’habitude, je préfère chroniquer une saga lorsque je l’ai terminée, pour pouvoir te proposer une vue d’ensemble, un avis global et éviter de dévoiler trop d’éléments de l’intrigue. Mais suite à une lecture commune avec Isa, Lutin82 et le Tanuki, je ferme les yeux sur mes principes pour tout de même te proposer une chronique du premier tome des Chroniques du tueur de roi, j’ai nommé Le Nom du Vent (d’autant que d’après mes sources, on est pas près de voir la couleur du dernier tome, alors autant que je t’en parle maintenant. Mais on va y revenir !)

Difficile de faire un résumé alléchant et sans spoil de ce livre… L’idée, c’est de suivre le récit de Kvothe, un homme pour le moins unique et hors du commun qui revient sur les épisodes marquants de sa vie sur la demande d’un certain Chroniqueur. Ce premier volet se concentre sur la jeunesse de Kvothe, de son enfance au sein d’une troupe de comédiens itinérants à son adolescence et ses études à l’Université, le tout parsemé d’un système de magie très élaboré et complexe, de personnages attachants et d’ambiance médiévale.

Je te le dis honnêtement : on a toutes eu un peu de peine au démarrage. De mon côté, j’avais peut-être trop d’attentes, je m’attendais à être embarquée dès les premières pages dans un univers féérique et passionnant. Le fait est que les premiers chapitres sont relativement lents, et on ne sait pas encore très bien ce que Patrick a en tête. J’ai tout de suite accroché à sa plume, j’étais bien immergée dans l’histoire pendant que je lisais, mais une fois que je refermais le livre il me manquait cet élan qui me pousse à le rouvrir, tout simplement. Du coup, j’ai mis une bonne semaine à parvenir à la moitié (je précise que c’est une brique, d’ailleurs c’était un peu un supplice de le balader partout avec moi. Parce qu’en plus d’être épais, ils ont dû mettre du plomb dans leur encre parce qu’il pèse véritablement une tonne, on est plus proche du parchemin en peau de chèvre que des pages de bible… Mais l’édition poche n’est pas prévue avant la sortie de tous les grands formats, et le gentil vendeur Bragelonne estimait ça pour 2019, alors j’ai fini par me faire une raison).

Mais, petit à petit, cet univers est parvenu à m’envoûter. Déjà, l’écriture est très vivante, je n’avais aucune peine à m’imaginer les lieux et les événements, j’ai vécu chaque émotion de Kvothe avec lui, j’ai adoré ses amis et détesté ses ennemis. Et puis, dans la seconde partie du livre, l’histoire s’accélère agréablement et on en apprend plus sur les différentes formes de magie, la mythologie, les personnages. Pour te dire, cette seconde moitié, je l’ai dévorée en deux jours. Du coup, je ressors de cette lecture avec un sentiment très positif, et j’ai hâte de savoir ce que la suite me réserve maintenant que toute la mise en place est derrière moi.

La moins bonne nouvelle, c’est que le troisième tome se fait désirer. Le second, déjà très volumineux, est finalement sorti en deux parties dans la version française, et depuis c’est un peu le mystère. J’ai lu sur le blog de Bragelonne un billet de l’année passée qui prétend que ce troisième tome ne verra le jour qu’en version série TV (j’avoue que ça me ferait plutôt bizarre de ne pas pouvoir lire du tout la fin de cette histoire), mais d’autres sources semblent annoncer une prochaine sortie papier (sans date par contre, faut pas trop rêver non plus), le gentil vendeur Bragelonne m’a même parlé d’un jeu vidéo (je dirais pas non  !)… En tout cas, je vais déjà m’attaquer aux deux parties du deuxième tome, en les faisant durer un peu puisqu’apparemment on est pas pressés, et j’espère que d’ici-là on aura du nouveau.

En bref, ce livre s’avère une très jolie surprise. Les talents de conteur de Patrick Rothfuss sont indéniables, et ils contrebalancent aisément ce début un peu traînant. L’histoire en elle-même n’est pas aussi révolutionnaire que ce à quoi je m’attendais, elle suit certains schémas relativement classiques, mais tu peux t’attendre à de vraies bonnes idées, toute une palette de personnages intéressants et bien construits,  un système de différentes magies franchement passionnant et source de situations inattendues, et je sens un gros potentiel pour la suite.

Pour la musique, je suis spécialement contente, parce que ça fait longtemps que j’attends de pouvoir te glisser subtilement les Oh Hellos. C’est un groupe assez peu connu, qui fait de la musique celtique vraiment belle et modernisée, je rêve de les voir en concert et j’adore les écouter les jours de beau temps. Alors déjà, c’est le genre de musique que je m’imagine dans les bars que fréquente Kvothe, mais en plus les paroles de Soldier, Poet, King sont absolument parfaites pour ce livre. Pour la peine, je te les mets en entier (elles sont pas bien longues) :

There will come a soldier
Who carries a mighty sword
He will tear your city down, o lei o lai o lord

There will come a poet
Whose weapon is his word
He will slay you with his tongue, o lei o lai o lord

There will come a ruler
Whose brow is laid in thorn
Smeared with oil like David’s boy, o lei o lai o lord
O lei, o lai, o lei, o lord
He will tear your city down, o lei o lai

(On en parle du deuxième couplet ? « Un poète viendra, dont les armes sont ses mots, il te tuera de sa langue » ? Chroniques du tueur de roi, le nom du vent, tout ça… Je dirais qu’on est pas mal.)

Publicités

27 commentaires sur “Le Nom du Vent

Ajouter un commentaire

    1. Oui! Bon, d’une manière ou d’une autre on va avoir la fin de l’histoire, il semblerait que Patrick travaille à fond dessus donc c’est surtout une question d’échéance au final, ça m’irait de l’avoir avant 2025 😉

      Aimé par 1 personne

  1. Effectivement, la plume est de l’auteur permet de passer outre les longueurs, même si je pense que sans ces dernières le livre aurait été magistral.
    Belle critique, je pnese que tu vas tenter bein du monde.

    Aimé par 1 personne

  2. Argh, j’ai une nouvelle résolution depuis quelque temps : ne pas commencer une nouvelle série tant que je n’ai pas la fin ^^. Sinon, je ne les termine jamais ou je suis obligée de passer par l’étape « relecture », car… j’ai tout oublié oO

    Du coup, je vais certainement attendre avant de me lancer dans cette série, bien qu’elle me tente depuis… oula longtemps lol !

    Aimé par 1 personne

  3. Ah on se fait spammer par les chroniques du Nom du vent ! Ça se voit quand les potos font des LC ensemble mdr. J’ai commenté chez le Lutin, je suis obligée de commenter chez les autres XD Dooonc, c’est une lecture qui me dit bien mais qui n’est pas prioritaire, faudrait qu’un jour je me force à le prendre à la bibli pour le lire ^^
    Kin

    Aimé par 1 personne

    1. Héhé t’es pas la seule.. Non mais j’ai quand même l’impression que le dernier tome va sortir en version papier, la seule source qui parlait de faire la suite uniquement en série TV date de début 2016, donc j’imagine que si c’était officiel on en entendrait un peu plus parler… C’est juste que ça traîne terriblement 😉
      (Je serais assez déçue que la fin de l’histoire soit une brosse à dents).

      J'aime

  4. Merci pour toutes ces infos autour du livre ! Moi aussi je suis preneuse pour un jeu vidéo ❤
    Par contre quand j’entends ce genre de choses sur les traductions j’avoue que ça m’énerve : une série ça se finit que diable ! Heureusement que je lis l’anglais…

    Aimé par 1 personne

    1. Je te comprends ! J’aurais vraiment préféré les poche aussi (et puis, ils sont horriblement chers ces grands formats !) mais ouais, apparemment ils font pas des poche après la sortie de chaque tome comme on a l’habitude, donc ouais, t’as touuuut ton temps hahah

      Aimé par 1 personne

  5. Aaaaargh, j’ai envie de lire ce livre depuis des millénaires (oui, 2007-2017 = non pas un, mais plusieurs millénaires, paye ta faille temporelle), mais maintenant, je suis mitigée. Non pas que tu ne donnes pas envie, mais je suis frustration à chaque fois que je commence une saga qui finalement ne se termine pas (que ce soit par défaut de traduction (je boycotte officiellement Panini depuis) ou parce que ça ne sort pas même en VO).

    Aimé par 1 personne

    1. Oui je te comprends !! mais Rothfuss a l’air très motivé à la finir, sa saga, si ça peut te rassurer 🙂 Ca a juste l’air d’être le fils de G.R.R. Martin, ce qui est pas très réjouissant sur le plan « respect des délais imposés » hahah

      J'aime

Donne-moi ton avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :